COVID-19: Guide de déconfinement pour les Jérômien(nes)

dans Nouvelles récentes

Si vous vous demandez ce qui est ouvert ou fermé, vous n’êtes pas seul(e). Avez-vous le droit d’inviter des amis dehors? Qu’en est-il de l’intérieur? Avez-vous le droit de vous déplacer en region ou en ville?

Suivez notre guide pour vous y retrouver.

Les commerces d’alimentation et les pharmacies

Ces services sont jugés essentiels et n’ont donc jamais fermé depuis le début de la pandémie, sauf les dimanches jusqu’au 24 mai. La plupart sont revenus à leur horaire normal.

Les commerces de détails

Les commerces de détails on la permission d’ouvrir depuis le 4 mai dernier dans les Laurentides. Les Centres commerciaux sont rouverts depuis le 1er juin.

Les restaurants

Bonne nouvelle pour les Laurentides, Les salles à manger intérieures et extérieures des restaurants et des bars qui détiennent un permis de restauration pourront rouvrir dès le lundi 15 juin.

Il est à noter qu’une distanciation physique de deux mètres doit être maintenue entre les personnes qui ne proviennent pas d’un même ménage dans les restaurants. Un maximum de 10 personnes peuvent être rassemblées à une même table.

Les bars ne détenant pas de permis de restauration doivent demeurer fermés. Leur réouverture est prévue à une date ultérieure.

Soins de santé et soins corporels

Les services de soins de santé et corporels sont permis depuis le 1er juin. Cela inclut les services vétérinaires, ainsi que les services pour animaux.

Centre de conditionnement physiques et spas

Les centre de conditionnement physiques et les spas demeurent fermés. Aucune date n’a encore été avancée par le gouvernement pour leur réouverture.

Les rassemblements

Lorsque la température le permet, les rassemblements extérieurs sont autorisés et doivent être favorisés. À compter du 22 juin, il sera aussi possible de se rassembler à l’intérieur. Les rassemblements, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, sont toutefois permis à condition de respecter les mesures suivantes :

  • les rassemblements doivent se limiter à un maximum de 50 personnes. Plus de détails suivront sous peu.une distance minimale de 2 mètres doit être maintenue entre les personnes qui ne proviennent pas d’un même ménage. S’il n’est pas possible de respecter la distanciation physique recommandée, le nombre d’invités doit être réduit.
  • le port du masque ou du couvre-visage est fortement recommandé lorsqu’il n’est pas possible de conserver une distance de 2 mètres avec les autres personnes.
  • les personnes qui ont reçu un diagnostic de COVID‑19, qui sont en attente d’un résultat, qui ont des symptômes de la COVID‑19 ou qui ont reçu des consignes d’isolement ne doivent pas participer à un rassemblement. Cette consigne s’applique autant aux invités qu’à l’hôte d’un rassemblement et aux personnes qui vivent sous le même toit.
  • l’hôte du rassemblement et les invités doivent appliquer les consignes sanitaires pour tous.

Recommandation pour l’hôte(sse):

  • demandez à vos invités de se laver les mains pendant 20 secondes avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydroalcoolique lorsqu’ils entrent chez vous et aussi souvent que nécessaire.
  • proposez des salutations alternatives sans contact et évitez les poignées de mains et les accolades, et ce, même avec les enfants.
  • nettoyez les surfaces souvent touchées (poignées de porte, interrupteurs, etc.) avant l’arrivée de vos invités, puis fréquemment pendant leur présence chez vous.
  • réservez une salle de bain pour vos invités lorsque cela est possible; nettoyer la salle de bain avant leur l’arrivée. Si plus d’un ménage utilise la même salle de bain, nettoyez fréquemment les surfaces souvent touchées pendant l’évènement.
  • mettez des mouchoirs à la disposition de vos invités. Incitez-les à jeter leurs mouchoirs dans une poubelle après utilisation et à laver leurs mains par la suite.
  • gardez les fenêtres ouvertes afin d’assurer une bonne circulation d’air à l’intérieur de la résidence, si la température le permet. Évitez les jets d’air directs sur les personnes par l’utilisation de climatiseur ou de ventilateur.
  • lors de la prise d’un repas, favorisez, autour de la table, le regroupement des personnes d’un même ménage.
  • assurez-vous qu’une seule personne effectue le service du repas après s’être lavé les mains correctement.
  • durant le repas, évitez le partage d’objet au maximum :
  • Les sauces et condiments doivent être servis dans des contenants individuels;
  • Les verres doivent être identifiés au nom des invités;
  • Les plats à partager comme les trempettes de légumes doivent être évités;
  • Les ustensiles et les linges humides doivent être utilisés par une seule personne;
  • Les repas de type « buffet » ou « libre-service » doivent être évités.
  • après le repas, lavez la vaisselle avec de l’eau chaude et du savon, à la main ou au lave-vaisselle.
  • prenez en note le nom des personnes invitées, la date de la visite et les activités réalisées. Cette note pourrait être utile à la Direction régionale de santé publique si un de vos invités recevait un diagnostic de COVID‑19 dans les jours suivant la visite.

Les aînés

Les personnes de 70 ans et plus ne sont plus confines à la maison. Elles restent quand même parmi la population la plus à risque, alors idéalement il faudrait limiter les sorties, ou prendre des précautions supplémentaires.

Les personnes âgées vivant dans une résidence privée peuvent de nouveau se rendre à l’extérieur sans supervision à condition de respecter une distance de 2 mètres avec les autres. Les résidences privées doivent conserver un registre des allées et des venues de leurs résidents.

Une personne proche aidante peut visiter et aider une personne en CHSLD, en ressource intermédiaire et de type familial ou en résidence privée pour aînés. Dans le cas de refus, l’établissement concerné doit justifier sa décision auprès du ministère de la Santé.

L’interdiction des visites dans les unités de soins palliatifs des CHSLD, des résidences privées pour aînés et des ressources intermédiaires et de type familial est maintenant levée.

Les visites non essentielles dans les hôpitaux, les CHSLD, les ressources intermédiaires, les ressources de type familial visées et les résidences privées pour aînés sont toujours interdites. Cette interdiction ne concerne pas les proches aidants.

Clinique de dépistage

Tous les centres de prélèvement de la région des Laurentides offriront la prise de rendez-vous par Internet, accessible 24 h/24, 7 j/7, d’ici le 22 juin prochain.

Dans un souci constant d’améliorer l’offre de service à l’ensemble des usagers du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, la Direction OPTILAB LLL a mis sur pied un nouveau service pour faciliter la prise de rendez-vous en ligne afin de diminuer les délais d’attente pour les usagers.

Prise de rendez-vous en ligne

Les rendez-vous en ligne seront accessibles à partir de la page Centres de prélèvement en cliquant sur l’icône « Prendre rendez-vous » qui redirigera vers le site « Clic Santé ». Il est essentiel que l’usager passe par le site Internet du CISSS des Laurentides puisqu’il y trouvera l’information à jour sur la procédure à suivre pour accéder aux services de prélèvement de l’ensemble de la région.

Prise de rendez-vous par téléphone : numéro unique

À compter du 15 juin, un numéro de téléphone unique sera mis en place pour faciliter la prise de rendez-vous pour l’ensemble des centres de prélèvement, à l’exception de Thérèse-De Blainville (Sainte-Thérèse) et d’Argenteuil (Lachute) dont la date d’entrée en vigueur est le 22 juin.

Ainsi, un usager n’ayant pas accès à Internet pourra prendre rendez-vous en composant le 1 833 991-2661, entre 7 h et 15 h, du lundi au vendredi, à l’exception des jours fériés.

L’ensemble des centres de prélèvement des Laurentides offrent dès maintenant le service avec rendez-vous en ligne à l’exception des centres de prélèvement de Thérèse-De Blainville (Sainte-Thérèse) et d’Argenteuil (Lachute) qui le feront quant à eux à partir du 22 juin.

Visitez la section Centres de prélèvement pour valider les informations qui s’appliquent à chaque centre de prélèvement.

Sports, loisirs et plein air

Depuis le 20 mai, la reprise graduelle des activités sportives récréatives individuelles ou à deux sans contact physique, en pratique, dans des lieux de pratique extérieure sont permis. Donc les sports tels que le kayak, le canot, la natation en eau libre (dans les lacs), le patin à roulette, la Randonnée pédestre, la voile, etc. sont permis.

Les sports d’équipe pratiqués à l’extérieur, comme le baseball et le soccer, sont permis depuis le 8 juin sous forme d’entraînements extérieurs.

Les matchs, quant à eux, pourraient reprendre à la fin du mois de juin, sous réserve de l’approbation par la santé publique des guides préparés par les différentes fédérations sportives.

La pratique supervisée des sports individuels a également pu reprendre depuis le 8 juin. Les cours de yoga et autres activités du genre peuvent aussi se tenir en plein air dans le respect des règles de distanciation physique.

Les piscines privées peuvent également être ouvertes au public depuis le 8 juin.

Parcs nationaux

La Sépaq en est à sa première phase de réouverture, qui comprend l’ouverture de certains sentiers de randonnée pédestre, de sentiers de vélo et la pêche à la journée. Toutes les autres activités, dont les séjours de camping et de pêche, pourront reprendre dès le 1er juin dans certaines régions.

De son côté, Parcs Canada a annoncé la réouverture de certains sentiers à partir du 1er juin mais interdit le camping au moins jusqu’au 21 juin.

Par ailleurs, les établissements en zecs seront aussi ouverts partout au Québec depuis le 1er juin.

Parcs publics

Il est permis de fréquenter un parc public à condition de respecter 2 mètres de distance.

Le 30 mai, le gouvernement du Québec a autorisé l’ouverture des espaces publics extérieurs, dont les modules de jeux et les jeux d’eau, pour toute la période estivale et dans toutes les régions du Québec.

Hôtels

Les hotels sont considérés comme essentiels et donc, sont restés ouverts. Les autres types d’hébergement touristique, tel que les chalets ou établissements en pourvoiries ont pu rouvrir partout au Québec depuis le 1er juin.

À cette date, les établissements de résidence principale (de type Airbnb), les établissements sur le territoire de la Sépaq et les motels ont aussi pu rouvrir à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC de Joliette.

Les zoos, les jardins botaniques et les lieux d’accueil et de renseignements touristiques pourront rouvrir dès le 19 juin. Les artisans transformateurs et les fermes agrotouristiques pourront aussi recommencer à recevoir des visiteurs à la même date.

Terrains de camping

Tous les terrains de camping sont ouverts depuis le 1er juin. Dans les campings, les blocs sanitaires sont ouverts en respectant plusieurs mesures sanitaires comme le lavage des mains obligatoire à l’entrée, l’augmentation de la fréquence de nettoyage et une limite d’usagers

Les campeurs en unités d’hébergement, en roulottes ou en VR disposant de leurs propres installations sanitaires devraient obligatoirement utiliser leurs propres installations.

Les écoles

Depuis le 11 mai, les écoles primaires sont ouvertes aux élèves dans les Laurentides. Le retour à l’école n’est pas obligatoire et la décision revient aux parents. Ceux qui souhaitent que leur enfant retourne en classe doivent en aviser la direction de l’école une semaine à l’avance.

Les écoles secondaires sont fermées dans toute la province, leurs élèves poursuivent leur apprentissage à distance. Il n’a pas encore été décidé si la rentrée de septembre se ferait à distance ou en personne.

Les activités d’enseignement des cégeps et collèges du Québec se feront à distance au moins jusqu’en août 2020. Les résultats de la session d’hiver 2020 seront exclus du calcul de la cote R, étant données les circonstances.

Les activités d’enseignement des universités québécoises se feront à distance au moins jusqu’en août 2020. La majorité des universités (dont l’Université de Montréal, l’Université Concordia, l’Université Laval, l’Université du Québec à Trois-Rivières et l’Université McGill) ont d’ores et déjà annoncé que la session automnale se ferait principalement à distance.

Camps de jour

Les camps de jour pourront ouvrir le 22 juin à travers tout le Québec, mais avec des groupes plus restreints pour favoriser la distanciation physique entre les enfants. Ainsi, un groupe ne pourra être composé de plus de 10 enfants, mais pour les plus jeunes, ce ratio baissera à quatre enfants par moniteur chez les 3 à 4 ans, à cinq pour les 5 à 6 ans et à sept pour les 7 à 8 ans.

Frontière américaine

Selon les différentes sources consultées, la frontière canado-américaine restera fermée au moins jusqu’en juillet.

Rappelons que la frontière demeure ouverte au trafic commercial et aux travailleurs essentiels qui traversent la frontière pour le travail.

Depuis lundi soir, les résidents des deux pays séparés de leurs conjoints ou de leurs familles immédiates sont également exemptés des restrictions de voyage transfrontalier.

Les membres de la famille immédiate de Canadiens et de résidents permanents (époux, conjoints de fait, enfants à charge, parents et tuteurs légaux) pourront toutefois profiter d’une exemption et rentrer au pays malgré la fermeture des frontières. Ceux-ci devront se placer en quarantaine pour 14 jours.

 

Source : Réponses aux questions sur le coronavirus (COVID-19) (Gouvernement du Québec)

Dernier article de Nouvelles récentes

Aller à Haut