fbpx

Le Cégep de Saint-Jérôme inaugure officiellement son Centre de simulation clinique haute fidélité en soins infirmiers

dans Nouvelles récentes

C’était le 18 novembre que le Cégep de Saint-Jérôme a officiellement inauguré son Centre de simulation clinique haute fidélité en soins infirmiers.  Cette inauguration marque également la clôture de la campagne majeure de financement de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme qui a permis d’amasser 1 629 035$ sur quatre ans afin de permettre à ce projet ambitieux de voir le jour.

Le Centre de simulation clinique haute fidélité :  une révolution technologique au service de l’enseignement et de la santé

Le personnel infirmier, les premiers répondants et les autres intervenants de première ligne sont formés pour assurer une réponse efficace dans un contexte où les problèmes de santé sont de plus en plus complexes.  De là l’importance d’avoir les compétences nécessaires pour évoluer dans un milieu clinique où tout peut arriver.

Au-delà des soins, il y a l’humain avec ses peurs, ses réactions, ses questionnements les simulateurs interagissent avec l’étudiant, engageant ainsi un dialogue entre le soigné et le soignant s’articulant autour des priorités et des préoccupations exprimées.

La pédagogie de la simulation clinique haute fidélité  est un outil essentiel pour favoriser le transfert des apprentissages, ce qui permet l’exercice du jugement clinique et de la pensée critique qui ne peuvent être développés qu’en étant confrontés à des situations authentiques.

Équipé de fonctionnalités variées, le simulateur haute fidélité (mannequin intelligent) réagit verbalement et possède les caractéristiques physiologiques d’un être humain.  Cet outil sophistiqué constitue une révolution technologique qui donne l’occasion aux étudiants de s’exercer dans un environnement sécuritaire et concret très similaire au milieu clinique réel.

Les deux coordonnatrices du Centre de simulation en soins infirmiers du Cégep de Saint-Jérôme, Annie Denoncourt et Geneviève Barrette sont emballées par l’acquisition de ce parc d’équipements spécialisés : « Nous souhaitons préparer nos étudiants de façon optimale afin qu’ils soient davantage prêts à faire face à leurs nouvelles responsabilités professionnelles. L’arrivée des simulateurs haute fidélité nous a permis d’engager un virage pédagogique important et de rehausser la formation en leur faisant vivre des casdiversifiés dans plusieurs domaines, tels la médecine-chirurgie, la pédiatrie, la périnatalité, la santé mentale, la chronicité, les soins ambulatoires et les soins critiques. Ainsi, les étudiantes et étudiants engagés dans la démarche s’approprient les connaissances nécessaires à la discipline infirmière et sont en mesure de les réinvestir dans des soins humains, de qualité et sécuritaires pour la clientèle ».

Le CSTJ au top 5 du palmarès de l’examen de l’OIIQ

« Notre Collège est l’un des pionniers de la formation infirmière au Québec. Depuis 1968, il a enrichi le réseau de la santé et des services sociaux de près de 3500 infirmières diplômées à Saint-Jérôme et de près de 200 à Mont-Laurier, depuis 2001.  Aux deux dernières sessions, le Cégep de Saint-Jérôme a fait belle figure, lors de l’examen d’admission à la profession de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) alors qu’il s’est classé 4(automne 2018) et 5e (hiver 2019) parmi les 40 établissements (collèges et universités) dont les résultats ont été comptabilisés », a déclaré Nadine Le Gal, directrice générale.

Campagne « Voir grand pour soigner »

La Fondation du Cégep de Saint-Jérôme est très heureuse de voir se matérialiser ce projet phare de sa campagne majeure de financement des quatre dernières années.  L’objectif ambitieux de 1,6 M$ a été dépassé grâce à la mobilisation de généreux donateurs qui croient fermement que l’éducation et la santé vont de pair.

C’est avec conviction que le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, a accepté d’agir comme coprésident d’honneur de la campagne Voir grand pour soigner : « Carrefour unique du savoir, de la recherche, de l’innovation et de soins d’avant-garde, Saint-Jérôme abrite une très forte concentration de services et d’expertises en santé et en services sociaux. Le Cégep de Saint-Jérôme, avec son Centre de simulation en Soins infirmiers, est une force d’attraction qui contribue à la fierté de notre ville et à sa concrétisation en cité de possibilités », a-t-il souligné.

« Ce projet structurant aura des retombées positives pour la grande région des Laurentides.Une meilleure formation de nos étudiants et des intervenants en santé permettra d’améliorer la qualité des soins de santé à la population.C’est ce qui me rend le plus fier, car contribuer au développement du milieu est au cœur de notre mission », a déclaré Paul Calce, président du conseil d’administration du Cégep de Saint-Jérôme.

La présidente du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, Carole Marchand, a déclaré : « Nous sommes très fiers de faire une différence au sein de la région.    Grâce à l’appui de généreux donateurs, la réalisation de ce projet d’envergure et porteur d’avenir pour notre santé profitera à toute notre communauté! »

Pour plus d’informations:

Cégep de Saint-Jérôme
455, rue Fournier
Saint-Jérôme Québec
Canada J7Z 4V2
 www.cstj.qc.ca

Photo: M. André Genest, préfet de la MRC des Pays d’en-Haut, Mme Annie Denoncourt, coordonnatrice du Centre de simulation, M. Marc L’Heureux, préfet de la MRC des Laurentides, Mme Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, M. Bruno Laroche, préfet de la MRC Rivière-du-Nord, Mme Carole Marchand, présidente du CA de la Fondation, M. Joël Bouchard, directeur de la Fondation, M. Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme et coprésident de la campagne majeure, M. Youri Chassin, député de Saint-Jérôme, Mme Geneviève Barrette, coordonnatrice du Centre de simulation et M. Paul Calce, président du CA du Cégep de Saint-Jérôme

Dernier article de Nouvelles récentes

Aller à Haut