Les fausses nouvelles en temps de COVID-19 à Saint-Jérôme

dans Nouvelles récentes

La beauté de vivre une pandémie en 2020, est que l’information abonde de plusieurs sources, que ce soit le Web ou les réseaux sociaux.  Malheureusement, de fausses informations peuvent se propager assez facilement, alors on essaie de démêler un peu les informations pour vous ce matin.

Premièrement, dans un monde idéal, il faudrait se limiter aux informations de source fiable. Donc, si on ne voit pas de source, de nom ou d’organisme qui endosse l’information, on doit douter.

Commençons avec les allégations non-fondées qui circulent sur le Web :

Faites attention aux faux remèdes maison style boire de l’eau bouillie avec de l’ail, se gargariser avec de l’eau mélangée à du sel ou du vinaigre ou manger de la viande de bœuf.

On a aussi vu que plusieurs fraudes s’activent sur les réseaux sociaux, par téléphone ou courriel alors il faut demeurer vigilant et valider si l’information est bonne.

Ensuite, une autre rumeur dit que de retenir sa respiration permettrait de savoir si on est infecté. L’Organisation mondiale de la santé a réfuté cette théorie, répétant que seul un test en laboratoire permettait de détecter le virus.

Il y a ensuite toutes les théories de complot. Certaines essaient de faire croire aux gens que le virus a été inventé en laboratoire (il existerait même un brevet à son égard) pour être utilisé comme une arme biologique par les États-Unis contre la Chine… Donc non, l’armée américaine n’a pas amené le coronavirus à Wuhan en octobre 2019.

Une autre nouvelle dit que la 5G aurait aidé à propager le virus. La 5G est la cinquième génération du réseau de communications mobiles qui doit succéder à la 4G, le réseau le plus répandu actuellement en Occident. Cette théorie a pris sa source aux États-Unis ou une vidéo devenue virale affirmant que la 5G, par des ondes, aurait participé à propager le virus dans le monde, ce qui expliquerait pourquoi la Chine et l’Occident sont très touchés.

Facebook se penche sur la question et s’efforce à limiter la propagation de la désinformation et du contenu potentiellement dangereux sur le coronavirus. Facebook commencera par effacer les publications porteuses de fausses nouvelles et limitera aussi l’utilisation de hashtags sur Instagram.

Que pouvez-vous faire? Rappelez-vous qu’on n’en sait pas beaucoup sur le Coronavirus en ce moment. Donc Si l’histoire semble revendiquer un niveau de certitude beaucoup plus élevé dans ses conseils et arguments que d’autres histoires, cela est discutable.

De même, si une histoire est plus surprenante ou bouleversante que d’autres histoires, cela vaut la peine de vérifier, car les fausses nouvelles tenteront d’attirer votre attention en étant plus exagérées que les vraies histoires.

Qu’est-ce qu’il faut vérifier?

  • La Source de la nouvelle : simplement mentionner qu’un ‘’docteur’’ quelconque tiens à aviser la population sans le nommer ou donner un lien crédible, l’information est probablement fausse.
  • Logo : Y a-t-il un logo de source crédible qui accompagne l’information?
  • Des fautes d’orthographe : généralement, c’est un bon indicateur si une information est valide ou non
  • De l’encouragement à partager la nouvelle : Vous remarquerez que les vraies nouvelles ne comportent généralement pas une mention de ‘’partager à tous!!’’

On vous le rappelle, la meilleure façon de vous protéger du COVID-19 est de rester chez vous. Si vous devez sortir, pratiquez la distanciation sociale et restez à une distance de 2m des autres. Lavez-vous les mains souvent, pendant 20 secondes et évitez de vous toucher le visage.

Dernier article de Nouvelles récentes

Aller à Haut